Un vieillard produit de l’alcool… dans son organisme

By  |  0 Comments

Un vieil homme du Texas, souffrant de vertiges répétés, apprend que son organisme produit de l’alcool (Non ce n’est pas l’homme sur la photo:-) !)

Insolite: Un vieil homme apprends que son organisme fabrique de l’alcool

Question du jour: notre organisme peut-il fabriquer de la bière? La réponse: oui, grâce au « Syndrôme de l’Auto-Brasserie« .

C’est l’histoire d’un Américain de 61 ans, issu du Texas, qui était bourré alors qu’il ne buvait pas d’alcool. Celui-ci, inquiet, alla aux urgences un dimanche matin se plaignant de « vertiges » fréquents. Après avoir trébuché dans la salle d’attente, les infirmières emmenèrent le vieil homme (qui avait tout simplement l’air bourré) et lui firent un test d’alcoolémie. Résultat? 0,37 % d’alcool dans le sang. Un taux impressionnant d’autant plus que le vieil homme affirme avec conviction qu’il n’a rien bu et qu’il revient tout juste d’une messe.

Les infirmières ayant du mal à le croire, enferment donc le vieil homme dans une chambre pendant 24 heures sans la moindre possibilité d’accès à quelconque boisson alcoolisée. Mais, au bout des 24 heures, les infirmières n’en reviennent toujours pas: le taux d’alcoolémie du vieil homme a encore augmenté! Après de nombreux examens, l’équipe médicale se rendit compte que le vieil homme est atteint d’une maladie très rare appelée le Syndrôme de l’Auto-Brasserie.

Le Syndrôme de l’Auto-Brasserie, une pathologie rare et insolite

Cette maladie rare décrit les patients dont l’organisme a la capacité de… produire de l’alcool!

Les effets apparaissent lorsque le patient mange un repas riche en féculents (exemples: pain, pâtes…). En effet, l’amidon qui y est présent produit ainsi de la levure qui fermentera ensuite les sucres en éthanol… rendant le patient tout simplement ivre!

Selon les médecins, le vieil homme a contracté le syndrôme de l’auto-brasserie suite à une infection causée par les Saccharomyces cerevisiae, la levure de boulanger (et de bière).

Cette pathologie peut s’avérer dangereuse puisque la production d’alcool dans les intestins peut alors augmenter soudainement, au point de dépasser très rapidement le taux d’alcoolémie toléré par la loi… Très dangereux donc lorsque les symptômes apparaissent, par exemple, en conduisant.

 

Aux Etats-Unis, un autre cas similaire avait été trouvé – cette fois-ci chez une petite fille de 3 ans….. Vous vous imaginez?!

Source: LeMonde

Commentaires

commentaires

Petit-frère de DocteurBonneBouffe.com. Passionné de bonne bouffe sous toutes ces formes, il vous fera découvrir le côté obscur de l'alimentation !